L’exposition Salvador Dali au Centre Pompidou

Capture d’écran 2013-03-31 à 20.28.42

Afin de varier les supports de recherche, le billet d’aujourd’hui sera construit à partir de ressources audios. Plus ancré dans l’actualité, il traitera d’un article partagé il y a quelques semaine sur la page facebook du Centre Pompidou intitulé  » Rencontre avec Laurence Le Bris, scénographe de l’exposition Dali  » publié sur  le blog: http://artsessioncentrepompidou.wordpress.com. En vue des derniers jours de cette exposition tant acclamée et débattue, l’article permet de jeter un dernier coup d’oeil sur la conception même de l’exposition.

Ce blog est pertinemment intéressant du fait qu’il soit rédigé par un groupe de jeunes bénévoles au service du Centre Pompidou. Ce collectif étudiant composé de profils divers et variés d’amateurs, de jeunes mais surtout de passionnés, propose une plateforme propice au dialogue, à la critique, et qui prolonge la médiation culturelle du Centre d’art contemporain. Art Session a pour mission  » de développer des connaissances artistiques mais aussi de s’impliquer dans des projets concrets comme la réalisation de podcasts, des actions de médiation culturelle, des rencontres avec des artistes, etc. Le groupe participe également à un programme international ambitieux qui consiste à monter des projets avec d’autres jeunes volontaires impliqués dans de prestigieux musées européens « .

L’équipe d’Art Session a ici interviewé Laurence Le Bris, la scénographe de l’exposition Dali au Centre Pompidou, visible du 21 Novembre 2012 au 25 Mars 2013. Les enregistrements ont ensuite été convertis et postés sur Soundcloud, avant de s’offrir à nous sur le blog. On a ainsi accès à une écoute claire de la discussion entretenue et rapportée. Ces échantillons audio répondent à une question fondamentale ciblée par le contexte de notre blog: l’exposition Dali est-elle pertinente? Etablit-elle un lien entre son  art et la psychanalyse?

Après une brève description du métier et de la coopération du scénographe avec le reste de l’équipe de coordination, Laurence Le Bris explique la façon dont l’équipe a tenter d’adapter une vision. Laquelle? Celle d’un monde Dalinien. L’entrée dans l’exposition par un oeuf évoque déjà la physique de l’humanité que Dali explore au travers de nombreuses oeuvres. L’exposition suit une sorte de cycle qui débute à la naissance et suit une ébullition progressive jusqu’à l’évocation finale de la mort à la sortie du parcours. La scénographie a toutefois été critiquée par de nombreux visiteurs ayant expérimentés une perte de repères, et souffert d’un manque de lisibilité. En réponse à cela, Laurence Le Bris nous apprend que ce sentier sinueux permet de s’enfuir d’une logique précise. Ludique et festive, cette exposition fait écho à un art débridé. Plutôt que de guider le visiteur dans un espace découpé par des thématiques ou une chronologie, les commissaires et scénographie ont choisi un espace ouvert permettant de circuler à sa guise, dans un ordre non prédéfini. Ainsi, chaque visite est personnelle et personnalisée. A l’image du cadavre exquis, l’exposition se comprend comme un ensemble mélangé et assemblé, regroupant un panel des thèmes, facettes et techniques de Salvador Dali. Le tout permet de construire dans sa tête un puzzle qui permet finalement de comprendre de façon cohérente la vision et l’oeuvre de l’artiste.

Au final, l’exposition permet à ses visiteurs de donner leur propre sens à cette exposition. Cette absence de repères trop explicites est  volontaire et permet de suivre le sentier d’une rêverie, à l’image d’un lieu surréaliste similaire à des limbes. Elle retient dans sa conception même, les enjeux psychanalystes tant évoqués par l’artiste lui-même, à savoir, l’appel de l’inconscient et la liberté de l’esprit.

Charlotte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s