Les vases non-communicants

La dette de l’écrivain André Breton au psychanalyste Sigmund Freud est mesurable. Elle nous ait d’ailleurs donnée à voir dans l’article de Jean-Bertrand Pontalis – philosophe, écrivain et psychanalyste français –  Les vases non communicants, publié en 1978 dans le numéro 302 de La nouvelle Revue Française. 

Dans cet article, l’auteur montre que l’incompréhension entre psychanalyse et surréalisme tient moins du fait d’André Breton, malgré le peu d’estime qu’il il porte au médecin au vue de l’interview qu’il a écrit après leur rencontre dans Les pas perdus en 1922, que de l’impossibilité de créer une oeuvre intrinsèquement surréaliste.

Nous pouvons dire que la première approche d’André Breton avec le surréalisme remonte à sa propre confrontation à la psychanalyse lors de son affectation au centre neuropsychitarique de Saint-Dizier, où il découvre les travaux de Freud et les concepts clés de ses théories: la libre association, l’analyse des rêves. C’est au contact des soldats qu’André Breton éprouve la folie pour la première fois, et qu’elle devient leitmotiv de sa future production surréaliste.

C’est aussi l’occasion de vous présenter l’exposition qui a eu lieu sur André Breton 15 décembre 2000 au 25 janvier 2001 au centre neuropsychiatrique de Saint-Dizier et le site qui en résulte. On y retrouve notamment l’article de Jean-Bertrand Pontalis, mais aussi le poème qu’il écrivit à Saint-Dizier, à l’origine de l’exposition. Le site de l’exposition retrace très bien l’origine et le contexte de création de l’exposition, ainsi que ses tenants et aboutissants, comme par exemple la naissance d’un nouvel urbanisme à Saint-Dizier.

Coralie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s